Découvrez si le métier d’électricien est fait pour vous !

I don’t know whether you’re aware that in Belgium there is a shortage of electrician-installers and maintenance electricians? For several years already, the sector has been struggling to recruit qualified electricians or even young people (or not-so young people) who would like to train for a profession with a real future. 

Why is there such an imbalance in supply and demand in spite of attractive salaries? 

Often it comes from a “lack of information and certain prejudices related to the building trade which are often perceived as tough”, explains Julien Habran, a self-employed electrician for 12 years based in Liège.

Expertise, attention to detail and new technologies: in this article, you can explore whether being an electrician is the job for you! 

En quoi consiste le métier d’électricien ? 

Du diagnostic à la maintenance, en passant par la pose des câbles, prises ou tableaux électriques, l’électricien est un ouvrier qui est responsable du bon fonctionnement de tout le système électrique d’un bâtiment.

On ne s’ennuie jamais quand on est électricien !

L’électricien peut travailler sur différents chantiers plus ou moins complexes, comme le système électrique d’une maison particulière, l’installation d’une climatisation dans un appartement, d’un ascenseur dans une entreprise ou la maintenance d’une centrale nucléaire.

Sur les gros chantiers, il est amené à travailler avec plusieurs autres professionnels du BTP — architecte, peintre en bâtiment, carreleur, plombier… — avec lesquels il doit coordonner son travail pour mener à bien le projet.

Quelles sont les missions principales qu’il réalise au quotidien ? 

Quand il travaille sur un nouveau projet, l’électricien se base sur des plans et des schémas de montage pour déterminer l’emplacement des différents éléments de l’installation électrique. Il va ensuite installer les gaines et les supports, poser les câbles, mettre en place les différents appareillages tels que les tableaux, les armoires, les prises ou les appareils de chauffage et en effectuer les raccordements.

Puis, il procède à la mise en service. C’est également lui qui va procéder à la mise aux normes de ces installations via une série de tests. Son rôle en termes de sécurité est donc essentiel.

En rénovation, il est chargé de remplacer les anciennes installations électriques pour en assurer la conformité aux normes.

Qu’est-ce qui fait l’intérêt du métier d’électricien ? 

C’est la diversité des missions, nous l’avons évoqué plus haut, mais il y a beaucoup d’autres aspects très passionnants dans le métier d’électricien.

Le travail en équipe

À bas le mythe de l’électricien qui travaille en solitaire. L’électricien travaille presque toujours en équipe. Il est également au contact du client final (professionnel ou particulier) auprès duquel il doit savoir faire preuve de pédagogie pour expliquer son diagnostic ou ce qu’il s’apprête à réaliser.

Grâce à la technologie, un métier en constante évolution

Domotique, informatique, objets connectés, sécurité… L’électricien moderne n’est plus un simple poseur de câbles. C’est un touche-à-tout curieux dont le métier est en pleine révolution technologique grâce à l’arrivée de l’informatique qui lui donne accès à de nombreuses possibilités d’évolution.

On remarque d’ailleurs une forte propension de professionnels du secteur informatique IT qui se lancent dans le métier d’électricien pour faire levier sur leurs compétences en matière de programmation par exemple.

Un acteur clé de la transition énergétique

L’électricien joue également un rôle important en termes de développement durable. Il va donner des conseils à ses clients sur les nouveaux produits et leurs usages et va leur proposer des solutions en termes d’économie d’énergie. Il doit, pour ce faire, bien maîtriser l’énergie et en particulier les nouvelles énergies.

Il peut ainsi se spécialiser en écoconstruction, qui définit toute construction assurant confort et santé des habitants dans le respect de l’environnement. Il s’assure notamment que ses installations n’émettent pas de champs magnétiques.

Se mettre à son compte

Si vous avez un état d’esprit entrepreneurial, ce métier est fait pour vous. Électricien est l’un des métiers du bâtiment qui recensent le plus d’indépendants et de PME.

Pourquoi une telle situation ? C’est parce qu’intervenir sur de petits chantiers (des maisons individuelles, de la maintenance ou de la rénovation) requiert un certain niveau d’organisation qu’une grande entreprise a parfois du mal à atteindre au meilleur prix.

Il faut pouvoir intervenir rapidement avec la bonne expertise tout en maîtrisant ses coûts de fonctionnement, ce que les électriciens indépendants savent souvent très bien faire.

Comment devenir électricien ? 

En Belgique, plusieurs voies mènent au métier d’électricien. De nombreux établissements scolaires de l’enseignement secondaire proposent des sections qualifiantes en électricité. Les cours ont lieu en journée durant les cinquième et sixième années du cycle secondaire.

Une autre possibilité est d’intégrer un centre de formation en alternance en électricité (CEFA) durant deux ans. Les élèves de 18 à 25 ans alternent entre cours théoriques et apprentissage pratique auprès d’un électricien qualifié.

D’autres centres de formation (IFAPME) proposent un apprentissage en alternance en trois ans. Les cours se suivent en journée ou en soirée. Les semaines se déroulent à raison d’un à deux jours de cours théoriques et de trois à quatre jours d’apprentissage en entreprise.

Ce métier vous tente ? Vous êtes déjà diplômé ? Consultez régulièrement nos offres d’emploi sur Betuned.

Articles, conseils pour décrocher votre futur job et vidéos!

Ne ratez pas nos nouveaux articles, vidéos et events.
Abonnez-vous à notre newsletter.

Voir notre blog