Comment les recruteurs trouvent-ils les bons candidats sur LinkedIn ?

Pour les recruteurs, dénicher le profil idéal, la perle rare devient de plus en plus difficile.

Même les professionnels RH les plus aguerris sont parfois déconcertés par tous les obstacles qu’il faut surmonter pour trouver des talents qui correspondent aux besoins de l’entreprise :

  • passivité des demandeurs d’emploi ;
  • volatilité des candidats ;
  • efficacité décroissante du multiposting sur les jobboards ;
  • besoin de personnaliser à l’extrême le processus de recrutement.

Dans un marché du travail nettement en faveur des demandeurs d’emploi, il faut de plus en plus de patience et d’ingéniosité pour susciter l’intérêt d’un candidat.

LinkedIn s’est peu à peu imposé comme un canal d’acquisition très efficace pour les recruteurs. Mais, par méconnaissance de l’outil ou par manque de temps, il est parfois sous-utilisé.

Dans cet article, découvrez comment les recruteurs trouvent les bons candidats sur LinkedIn.

Quel est l’intérêt spécifique de LinkedIn pour le recrutement ?

Sur le marché du travail, le rapport de force est aujourd’hui sans conteste en faveur des demandeurs d’emploi. Rien qu’en Belgique, plus de 4 millions de personnes sont abonnées à LinkedIn.

Vous ne pouvez pas vous priver de ce vivier de candidats potentiels.

De plus, une part importante des candidats potentiels sont passifs (+ lien article candidats passifs). C’est donc à vous d’aller les chercher comme un commercial démarche un client.

LinkedIn est une plateforme privilégiée pour :

  • obtenir des informations pertinentes sur un candidat potentiel en consultant son profil ;
  • entrer en contact de manière spontanée, puisque c’est un réseau social ;
  • engager une conversation de qualité ;
  • convaincre votre futur talent de rejoindre votre entreprise.

Voici donc cinq bonnes pratiques à mettre en place sur LinkedIn.

1 – Employer branding : votre profil LinkedIn d’entreprise est-il au top ? 

C’est bien sûr un réflexe de base : le profil LinkedIn de votre entreprise doit inciter les candidats potentiels à s’y attarder et à vouloir travailler pour vous. N’oubliez jamais qu’en 2022, plus de 60 % des demandeurs d’emploi effectuent des recherches par eux-mêmes sur le web sur les entreprises pour lesquelles ils aimeraient postuler. À coup sûr, ils passeront jeter un coup d’œil à votre profil LinkedIn.

La checklist des points importants à ne pas oublier :

  • du contenu en provenance d’autres sources (des blogs spécialisés par exemple) soigneusement sélectionné et assorti d’un commentaire pertinent ;
  • des fun facts, des graphiques, des formats « image + citation ​​» pour donner du rythme et informer sur votre entreprise en mode “snacking” ;
  • des vidéos de recrutement. Pourquoi, d’ailleurs, ne pas faire appel à Betuned pour créer des offres d’emploi plus impactantes en vidéo ? (+ lien offre vidéo) ;
  • des communiqués de presse/des reprises de sites web qui citent votre entreprise ;
  • des témoignages de salariés ;
  • etc.

2 – Pensez “keywords” comme sur Google

Sur LinkedIn, c’est comme sur Google : les candidats potentiels effectuent leur recherche en tapant des mots-clés.

Il est donc très important de « caser ​​» des mots-clés en adéquation avec les profils que vous recherchez à deux endroits précisément :

au sein de votre profil d’entreprise (dans la description, mais aussi dans vos publications). Vous devez penser comme un expert SEO : que recherchent les demandeurs d’emploi ? Quelles sont les thématiques qui les intéressent ? De quelles informations ont-ils besoin ?

idem pour vos offres d’emploi pour lesquelles chaque mot compte. N’oubliez pas de décrire le poste pour lequel vous recrutez en utilisant les mots qui sont utilisés par le commun des mortels. Préférez un terme générique comme « ingénieur supply chain ​​» à « supply solution officer ​​». De même, privilégiez « télétravail ​​» à « travail hybride ​​» ; tout n’est pas bon dans le jargon.

N’oubliez pas de faire référence explicite au lieu de travail — Bruxelles, Anvers, Bruges… La plupart des candidats commencent par rechercher un job près de chez eux.

2 bis – Devenez expert du “search” sur LinkedIn en intégrant la recherche booléenne

Attention, ce paragraphe est réservé à ceux qui se sentent l’âme d’un spécialiste du marketing digital. Une fonctionnalité vraiment sous-exploitée sur LinkedIn est la recherche de type booléenne. Kézako ?

C’est le fait de pouvoir faire des recherches plus affinées et plus méthodiques en utilisant des mots comme “AND”, “OR” ou “NOT” (que l’on appelle des opérateurs booléens).

Un exemple ? Si vous tapez « Assistante AND administrative ​​» dans la barre de recherche, vous obtiendrez tous les profils qui contiennent le mot « assistante ​​», mais qui contiennent aussi le mot « administrative ​​».

Si vous tapez « Assistante OR administrative ​​», vous aurez les profils qui contiennent soit l’un soit l’autre de ces mots.

Idem avec “NOT” qui fonctionne par exclusion. Vous interdisez certains mots de vos résultats de recherche.

Voilà pour le basique, mais il existe de nombreuses autres possibilités de recherche en utilisant les guillemets, les astérisques et les parenthèses. Et bonne nouvelle : cela fonctionne aussi sur Google quand vous voulez acheter une paire de chaussures AND rouge NOT talons ! Voilà, vous avez presque tout compris. :-)

3 – Mettez à profit le réseau professionnel de vos collaborateurs

Un vivier de personnes qui sont « proches ​​» de vous (niveau 1 ou niveau 2) est beaucoup plus qualitatif qu’une base de données anonymes dans laquelle vous allez piocher avec plus ou moins de chances. Les connexions LinkedIn de vos collaborateurs valent de l’or :

si le service marketing recrute un product manager, toute l’équipe devrait publier l’offre sur son profil LinkedIn assortie d’une jolie photo (équipe, open-space…) et d’un commentaire personnel du style : «  Rejoignez une équipe formidable… ​​» Et pourquoi pas une vidéo pour présenter le job en question que tout le monde poste sur son LinkedIn ? (Décidément, vous avez vraiment besoin de Betuned !)

et, bien sûr, assurez-vous d’être connecté avec tous les salariés de l’entreprise !

4 – Élargissez votre réseau LinkedIn et explorez son potentiel

LinkedIn, c’est fait pour le réseautage, alors ne vous sentez pas gêné de contacter une personne de votre réseau. Bien sûr il y a l’art et la manière, mais entre professionnels des RH, il est parfaitement acceptable de demander de l’aide ou une mise en relation à un confrère. Just do it!

Le second moyen de faire levier sur le potentiel social de LinkedIn, c’est de rejoindre des groupes sur un domaine d’expertise en particulier. Si vous recrutez des experts en publicité digitale, en développement no-code ou en comptabilité financière, identifiez les quatre ou cinq groupes qui font référence et scrutez-en les membres les plus actifs.

5 – Utilisez la fonction LinkedIn Apply

Juste au cas où vous seriez passé à côté, on se permet une petite piqûre de rappel !

Tout ce qui peut simplifier le processus de recrutement est à prendre. Un candidat prend en moyenne dix minutes pour postuler. Après ce laps de temps, il sera sûrement interrompu par un message WhatsApp en provenance de son meilleur ami, ou alors il aura perdu patience devant votre formulaire de candidature bien trop long.

Avec la fonctionnalité « Postuler avec LinkedIn ​​», il suffit d’un clic pour signifier son intérêt pour un job. Surtout que la plupart des bons candidats sont au top sur l’optimisation de leur profil LinkedIn. Ce seront donc eux qui postuleront en premier en utilisant cette fonctionnalité !

6 – Parlez de projet et d’opportunité, pas d’offre d’emploi

Dans vos messages InMail adressés aux candidats, faites preuve d’un peu de tact et n’envoyez pas des messages standardisés… ça énerve et ça décourage à l’avance !

Trouvez ce qui, dans le profil de votre futur talent, vous intéresse et montrez-lui qu’une de ses compétences ou une de ses expériences entre en résonance avec le poste que vous proposez. 

“Sell them the job”, comme disent les Américains : soyez vendeur et accrocheur en projetant directement le lecteur dans le job ; ne vous contentez pas d’une liste avec des “bullet points” qui s’empilent de manière incroyablement soporifique.

Au besoin, faites appel à un copywriter afin que vos messages soient percutants. Ceux-ci doivent susciter l’intérêt des candidats passifs qui n’ont a priori pas trop envie de changer de job. Pourquoi le feraient-ils en vous lisant ?

Vous êtes en pleine réflexion sur votre stratégie de recrutement ? Betuned vous conseille et vous accompagne dans la recherche et le recrutement de vos futurs talents. Discutons-en : amelie@betuned.be. Ou suivez-moi sur LinkedIn !

Articles, conseils et vidéos pour décrocher votre futur job!

Ne ratez pas nos nouveaux articles, vidéos et events.
Abonnez-vous à notre newsletter.

Voir notre blog